Ministère de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du développement

Sceau de Republique Gabonaise

Banque : La Beac affiche un résultat en hausse

Logo

La banque des États de l’Afrique centrale (Beac) a enregistré un bénéfice net de 164,177 milliards de francs CFA en 2016, contre 160,795 milliards en 2015.

Selon le rapport général des commissaires aux comptes KPMG Afrique centrale et Mazars Cameroun, portant sur l’exercice 2016, les comptes de l’institut d’émission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) affichent un résultat à la hausse de 164,177 milliards de francs CFA, soit une augmentation de près de 4 milliards de francs CFA comparé à l’année 2015 (160,795 milliards de francs CFA). Une progression en volume par rapport à l’exercice précédent.

Le bilan total de la banque pour l’année 2016, s’élève à 7 073 milliards de francs CFA, contre 9 389,691 milliards de francs CFA un an plus tôt. Soit une baisse d’un peu plus de 2 milliards de francs CFA et serait liée aux diverses crises de prix qui mettent à mal la plupart des économies.

Le solde du compte d’opérations de la BEAC a affiché toutefois une régression durant la même période. Ce dernier s’établit à 1155,95 milliards de francs CFA, contre 3288,31 milliards en 2015. Une baisse que le rapport explique par le non-respect du principe de la quotité minimale. «Sans remettre l’opinion ci-dessus, nous attirons votre attention sur le non-respect par la BEAC de la quotité minimale de centralisation des avoirs extérieurs nets sur le compte d’opérations, fixée à 50 % durant 11 décades, sur un total de 36 décades tout au long de l’exercice 2016», note le rapport. En 2016, la BEAC aurait déposé des avoirs extérieurs d’un pourcentage inférieur aux 40 % réglementaires.

«Nous certifions que les comptes de la BEAC au 31 décembre 2016 sont, au regard des principes et méthodes comptables (…), réguliers et sincères, et donnent une image fidèle du patrimoine et du résultat des opérations de l’exercice écoulé», indiquent les commissaires aux comptes de KPMG et Mazars. En attente d’approbation par le conseil d’administration de la banque, ces résultats seront également examinés par le comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC).

Publié le : 08 / 05 / 2017

Autres Informations-

Connexion Visiteur en ligneConnexion